• (A partir de 6 ans )

    L'histoire trépidante d’Édouard, fils aîné du roi des simiens, qui, considéré à sa naissance comme trop malingre, est rejeté par sa tribu. Il grandit loin d’eux, auprès de son ami Ian, et, incroyablement ingénieux, il découvre le feu, la chasse, l’habitat moderne, l’amour et même… l’espoir. Généreux, il veut tout partager, révolutionne l’ordre établi, et mène son peuple avec éclat et humour vers la véritable humanité… celle où on ne mange pas son père.

    Mon Avis : Après de longues semaines d'absences dans mes critiques de film, je sors de ma retraite pour venir châtier comme il mérite cet abject navet cinématographique, cette daube innommable, cette insulte au septième art. Par ou commencer pour commenter ce trou sans fond qu'est ce film ? L'animation date au moins des années 70, c'est dire le niveau. On se retrouve au ciné devant une production à peine de digne de passer sur Gulli a 3h du matin. Mais bon sang qui a animé ce truc ? Ils ont fait ça sur des Atari, hein ? C'est pitoyable, 40 millions d'euros pour ça ? On se moque de qui ? Et l'histoire la dedans ? Débile, nulle, vide, sans aucun intérêt. Je passe sur le pauvre Louis de Funes qui doit se retourner dans sa tombe. Et la cerise sur le gâteau ? L'invraisemblable campagne de promotion pour ce film, abrutissante au possible, servir sur un plateau par des médias complices d'une telle médiocrité. Je met 0.5/10 sans regrets.

    Bande Annonce : " Pourquoi j'ai pas mangé mon père " (VF/HD : 1080p)

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :