• Bonsoir a l'honneur : " Les Désastreuses aventures des ... "

    "Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire"

    La saga raconte les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire.
    Ils sont trois : Violette, une fille de 14 ans à l'intelligence scientifique, Klaus, un garçon de 12 ans qui lit sans cesse et Prunille, une petite fille qui mord tout ce qui passe à portée de dents. Ils ont été élevés par des parents extrêmement gentils qui disparaissent dans un horrible incendie.
    Désormais orphelins, à la tête d'une immense fortune dont ils ne pourront jouir qu'à la majorité de Violette, les trois enfants sont placés chez divers membres de leur famille. L'homme qui les place est Mr Poe, un banquier un peu terne mais bien intentionné, exécuteur testamentaire des parents Baudelaire.
    Malheureusement, la richesse des enfants a attiré l'attention du cupide comte Olaf, un parent éloigné, acteur et maître du déguisement.

    Mon Avis : Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire nous plongent dans une fabuleuse histoire digne d'une fable racontée pour nous faire oublier le quotidien. L'histoire suit trois enfants dont un destin tragique est survenu (si vous vouliez savoir, lisez le titre!) qui doive faire face à un méchant qui veut récupérer leurs fortunes. C'est simple mais efficace. Nous trouvons dans ce film quelques particularités de scénario: chaque enfant possède un "don" qui lui servira à passer des épreuves et à avancer dans l'histoire. Les points positifs de ce long métrage sont : tout d'abord le ton est donné dans le générique. Le film essaye de nous surprendre et de jouer avec nous. Si vous avez vu "RRRrrrr" c'est le même principe. Là où RRRrrrr s'arrêtait au générique, "les enfants Baudelaire" pousse le quatrième mur plus loin car c'est à plusieurs reprises qu'il utilise ce procédé. Un autre exemple que le générique c'est le coup du narrateur qui n'a plus d'encre pendant une scène, donc par conséquent interrompt pendant le film. Le narrateur parlons en. Comme le film a été pensé comme une fable, il semblait normal de nous la raconter avec un narrateur. Peu présent réellement dans le film il arrive à nous envouter et nous faire prendre au jeu avec un savent mélange d'humour et d'empathie. Je caractériserais le prochain point de juste milieu. On se retrouve dans un point qui fait la grande force du soft... mais aussi sa pire faiblesse. Jim Carrey alias Le Conte Olaf. Grand méchant de l'histoire, créateur d'intention les plus sombres et personnage cruel avec un subtil mélange de folie. Un rôle qui va à merveille à Jim Carey! Comédien raté, narcissique, qui reste obnubilé par son succès sur les planches de théâtre et qui a une profonde estime de lui-même. Pour les enfants Baudlaire qui quant à eux essayent de lui échapper bien entendue mais qui ne manquent jamais d'idées pour s'évader en quelque sorte de leur situation désagréable, où ils sont confrontés irrémédiablement . Rajouté à cela, un garçon peu convaincant, qui ferait passer une pierre expressive si on lui annonçait qu'elle venait de perdre ses parents caillou et le tour est joué. Dans les points négatifs on peut y inclure une histoire trop découpée en chapitres et un monde loufoque que je n'ai pas particulièrement accroché car quand l'histoire est trop saccadé sa nous donne cette impression de bâcler l'histoire vulgairement hors ce n'est pas du tout cela je dirais plus en douceur mais pas trop . Une façon plus claire et peut-être légèrement plus longue aurait été la bienvenue car comme ça il aurait eu plus de temps pour étalé comme il faut le sujet mystérieux qui ce cache dans des lieux cacher ex(le bureau dû marie de tente Agrippine^^) etc. Mais a par sa si vous aimez Jim Carry? Les aventures imaginaires dans un univers loufoque? Un humour savent mélange d'humour noir et de tristesse . Si oui, allez voir "les enfants Baudelaire"... Sinon il reste toujours des places dans la salle n°2... En bref 7/10 : pour les acteurs, l'histoire fluide qui nous fait découvrir davantage de chose, une bonne construction d'action et d'aventure un film qui demeure un mystère inavouable jusqu’à la fin, un film que je conseille pour les petits (pas trop) et les grands biens évidemment ...

    Bande Annonce : " Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire " (VF : 240p)

    Bonsoir a l'honneur : " Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire "

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :