• Caractéristiques

    Origine du divertissement : Américain - Britannique - Canadien
      Date de sortie : 20 juillet 2016
    Durée : 1h 57min
    Genre : Famille - Aventure - Fantastique
    Réalisateur : Steven Spielberg
    Acteurs Stars : Dany Boon - Mark Rylance - Ruby Barnhill
    Note spectateur : 6.5/10 - (39 087)

    Synopsis

    Le Bon Gros Géant ne ressemble pas du tout aux autres habitants du Pays des Géants. Il mesure plus de 7 mètres de haut et possède de grandes oreilles et un odorat très fin. Il n’est pas très malin mais tout à fait adorable, et assez secret. Les géants comme le Buveur de sang et l’Avaleur de chair fraîche, sont deux fois plus grands que lui et aux moins deux fois plus effrayants, et en plus, ils mangent les humains. Le BGG, lui, préfère les schnockombres et la frambouille. À son arrivée au Pays des Géants, la petite Sophie, une enfant précoce de 10 ans qui habite Londres, a d’abord peur de ce mystérieux géant qui l’a emmenée dans sa grotte, mais elle va vite se rendre compte qu’il est très gentil. Comme elle n’a encore jamais vu de géant, elle a beaucoup de questions à lui poser. Le BGG emmène alors Sophie au Pays des Rêves, où il recueille les rêves et les envoie aux enfants. Il va tout apprendre à Sophie sur la magie et le mystère des rêves…

    Avant leur rencontre, le BGG et Sophie avaient toujours été livrés à eux-mêmes, chacun dans son monde. C’est pourquoi leur affection l’un pour l’autre ne fait que grandir. Mais la présence de la petite fille au Pays des Géants attire bientôt l’attention des autres géants…

    Sophie et le BGG quittent bientôt le Pays des Géants pour aller à Londres voir La Reine et l’avertir du danger que représentent les géants. Mais il leur faut d’abord convaincre la souveraine et sa domestique, Mary que les géants existent bel et bien ! Tous ensemble, ils vont mettre au point un plan pour se débarrasser des méchants géants une bonne fois pour toutes…

    Mon Avis

    "Le Bon Gros Géant" dernier né de Steven Spielberg, assez surprenant en tant qu'adaptation du conte de Roald Dahl a semble-t-il divisé la presse et les spectateurs dont certains y ont vu de la laideur, jusqu'à utiliser le mot nullité pour cette réalisation, comme l'écrit le journal Le Nouvel Observateur... Face à ce déchaînement, il faut au moins rester mesuré devant cette réalisation loin de devoir être balayée d'un simple revers de manche un peu radical et restrictif. Car ce "Bon Gros Géant" ou BGG (Mark Rylance étonnant !), a un potentiel de sympathie et de bienveillance dont les seuls yeux malicieux et le sourire charmeur savent déjà nous enjôler, comme il sait si bien le faire avec Sophie, petite ou "petchotte" à lunettes, déterminée et brillante, avec laquelle il formera un duo assez convaincant ! Pour ce faire, quelques ingrédients dont Spielberg a le secret ou la magie puisque c'est cela dont il s'agit (!), permettent de donner du sel et de l'énergie à cette fable ! Comme ce langage qu'utilise ce géant, si imagé et succulent dont on cherche à l'avance les possibles déformations pour rendre un simple mot encore plus chantant, plus évocateur ou savoureux qu'il ne l'est déjà ! Et justement on se prête ainsi au jeu des mots-valises, tel ce "savouricieux", mélange de savoureux et délicieux ! Et cet univers si étrange où un trois mâts deviendra un lit, sans parler de cette usine à rêves lumineux, que découvrira avec émerveillement Sophie, travail à plein temps pour le BGG, dont la malice et l'humour, l'écoute et la compréhension feront le reste !!! Alors sans doute sur un rythme un peu lent, on se laisse séduire par ce monde irréel où méchants monstres, avaleurs d'enfants, seront un danger permanent pour la petite et vulnérable Sophie ! À les voir d'ailleurs à côté d'elle si petite, on pense même aux sculptures gigantesques de Ron Mueck ! Car même face à ces énormes créatures plutôt primaires et inquiétantes, notre héros est bien délicat, réduit en taille, presque à sembler frêle et fragile ! Jouer ainsi sur les échelles, tout au long de l'histoire jusqu'à s'en amuser dans des situations drôles comme à l'intérieur du château de la Reine, réserve en définitive des instants savoureux et cocasses ! La fin vaut également le détour, rien que par la réussite spectaculaire du plan imaginé dans la tête du fameux duo... Alors sans doute quelques maladresses, mais loin du navet attendu, cette dernière réalisation du célèbre cinéaste (véritable "Touche à Tout" dans son genre) vaut le coup d'être découverte !

    Note : 9/10

    Bande Annonce : " Le BGG – Le Bon Gros Géant " (VF/HD : 1080p)

    Bonsoir a l'honneur : " Le BGG – Le Bon Gros Géant "

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Américain - Belge - Britannique
      Date de sortie : 5 octobre 2016
    Durée : 2h 03min
    Genre : Aventure - Famille - Fantastique
    Réalisateur : Tim Burton
    Acteurs Stars : Eva Green - Asa Butterfield - Samuel L. Jackson
    Note spectateur : 6.8/10 - (70 633)

    Synopsis

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

    À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre "particularité" peut sauver ses nouveaux amis.
     
    Mon Avis
     
    Tim Burton revient au top de sa forme dans un conte poétique et fantastique adapté du roman éponyme de Ransom Riggs. En mélangeant l'univers fantasque et magique de son "Alice au pays des merveilles", le colorama saturé de "Dark shadows", la panoplie de gamins au caractère unique de "Charlie et la chocolaterie" et la poésie glauco-monstrueuse des "Noces funèbres", le réalisateur signe une film d'aventure épique et plein d'imagination.  Mystérieux et brillant, le film est tout à la fois épatant, éblouissant et époustouflant, tant dans le visuel que dans le traitement de son sujet. Avec des images d'une rare beauté, dopées par des scènes d'action aussi incroyables que spectaculaire (notamment la bataille de Blackpool, le combat final sur le ponton), et des effets spéciaux impressionnants, Burton renoue avec son style gothico-magique qui a fait sa renommée, et ce pour notre plus grand plaisir. Avec au casting une Eva Green charismatique et envoutante, un Samuel L. Jackson drôle et effrayant, et une pléiade de jeune comédiens aussi étonnants les uns que les autres, Miss Peregrine et les enfants particuliers ne manque pas d'atout. C'est esthétique et magique, ça ne souffre d'aucune longueur et se regarde à tout âge.
     
    Note : 10/10
     
     

    Bonsoir a l'honneur : " Miss Peregrine et les enfants particuliers "

     
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Allemand - Irlandais - Luxembourgeois - Belge
      Date de sortie : 9 décembre 2015
    Durée : 1h 26min
    Genre : Animation
    Réalisateur : Toby Genkel - Sean McCormack
    Acteurs Stars : Emilie Guillaume - Marie Dubled - Sébastien Hebrant
    Note spectateur : 5.8/10 - (2 389)

    Synopsis

    A partir de 3 ans
    La fin du monde est proche : le Grand Déluge arrive. Heureusement, Noé a construit une Arche pour y accueillir tous les animaux. Tous... sauf Dave et son fils Finny, qui appartiennent à la race des Nestrians -de curieuses et adorables créatures que personne n'a jugé utile d'inviter à bord de l'Arche.
    Grâce à l'aide involontaire de deux farouches Grymps, Hazel et sa fille Leah, les Nestrians parviennent à embarquer discrètement. Mais, au moment du départ, Finny et Leah tombent accidentellement du bateau. Ils vont dès lors devoir s'unir pour échapper au Déluge et survivre dans un monde hostile et peuplé de prédateurs sauvages.

    Mon Avis

    Un film germano européen qui n'a rien à envier aux Pixar...Un de ces points forts est l'humour (il y a une bonne douzaine de jeux de mots bien placés) ainsi qu'une certaine originalité dans les personnages, mi gremlins, mi peluches.....Pour le reste aucun moment d'ennui, une histoire et un pitch originaux avec des personnages secondaires ( la grosse limace , mastoc et son colocataire) qui devraient bien distraire les enfants en ces périodes de fêtes....Je suis étonné qu'il y ait si peu de d’intérêt pour ce film de la part des médias ou autres...

    Note : 7.5/10

    Bande Annonce : " Oups ! J’ai raté l’arche… " (VF/HD : 720p)

    Bonsoir a l'honneur : " Oups ! J’ai raté l’arche… "

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Américain
      Date de sortie : 17 février 2016
    Durée : 1h 48min
    Genre : Animation - Famille - Comédie
    Réalisateur : Byron Howard - Rich Moore (...)
    Acteurs Stars : Marie-Eugénie Maréchal - Alexis Victor - Pascal Elbé
    Note spectateur : 8.2/10 - (124 944)

    Synopsis

    A partir de 6 ans

    Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !
    Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque …

    Mon Avis

    Zootopie est un excellent film: intelligent, subtilement subversif et magnifiquement réalisé. C'est en utilisant à merveille les codes du polar que le film tient un propos très actuel et brillant sur notre société: dérive sécuritaire, manipulation des masses, communautarisme et sexisme sont abordés avec finesse et traité avec efficacité. L'univers est riche, drôle, convainquant, inventif, lumineux; en deux mots: tellement beau! En outre le film n'oublie pas de faire au passage son auto-critique, renvoyant régulièrement à son caractère de super-prod-disneyenne et tapant allégrement mais sans méchanceté sur ses prédécesseurs au fond plus purement "entertainment" ("La reine des neiges" entre autre). Hautement distrayant, bourré de sens, contemporain...Un film à voir absolument: réjouissant et enrichissant.

     Note : 10/10

    Bande Annonce : " Zootopie " (VF/HD : 1080p)

    Bonsoir a l'honneur : " Zootopie "

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Américain - Canadien
      Date de sortie : 10 février 2016
    Durée : 1h 48min
    Genre : Action - Aventure - Comédie
    Réalisateur : Tim Miller
    Acteurs Stars : Ryan Reynolds - Morena Baccarin - Ed Skrein
    Note spectateur : 8.2/10 - (424 049)

    Synopsis

    Interdit aux moins de 12 ans

    Deadpool, est l'anti-héros le plus atypique de l'univers Marvel. A l'origine, il s'appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d'un humour noir survolté, Deadpool va traquer l'homme qui a bien failli anéantir sa vie.
     
    Mon Avis
     
     Après des mois d'attentes, Deadpool débarque au cinéma et comme le dis l'affiche, soyez prêt a prendre votre pied. Avec seulement un budget de 58 millions $, Deadpool est une réussite visuel phénoménal. Basé sur les comics Marvel, Deadpool casse les codes du genre super-héros afin de les remplacer par un humour désopilant et comique. Un monument d’action spectaculaire, avec des effets spéciaux remarquable et époustouflant. Le scénario, écrit par Rhett Reese et Paul Wernick, dévoile une originalité impressionnante par rapport au personnage, lui donnant un air plus ravageur et libidineux. La mise en scène est relativement mouvementé et parfaitement simplicité. Impeccable. Reprenant son rôle, Ryan Reynolds ajoute au personnage de Deadpool un air plus sympathique, plus séduisant, tous en gardant son humour poignant. Les décors sont munificent, et surtout démesuré pour la fin du film. La musique est original, avec une allure très alternante. L'histoire est bien construite, la façon dont le film est raconté est très inaccoutumé et incomparable. Pour son premier long métrage, Tim Miller réalise un film authentique, mélangeant action, humour et sexe. On ressort de la salle avec le sourire et l'aire étonné, tellement le film est divertissant et explosif ! Deadpool est un blockbuster torrentueux et déjanté, qui offre un spectacle rarement vu sur grand écran.
     
     Note : 10/10
     
     

    Bonsoir a l'honneur : " Deadpool "

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique