• Caractéristiques

    Origine du divertissement : Américain - Néo-Zélandais
    Date de sortie : 17 décembre 2003 
    Durée : 4h 23min (Version Longue - 1h10min de plus)
    Genre : Fantastique - Aventure
    Réalisateur : Peter Jackson
    Acteurs Stars : Sean Astin - Elijah Wood - Viggo Mortensen
    Note spectateur : 8.9/10 - ( 1 578 465) 

    Synopsis

    Les armées de Sauron ont attaqué Minas Tirith, la capitale de Gondor. Jamais ce royaume autrefois puissant n'a eu autant besoin de son roi. Mais Aragorn trouvera-t-il en lui la volonté d'accomplir sa destinée ?
    Tandis que Gandalf s'efforce de soutenir les forces brisées de Gondor, Théoden exhorte les guerriers de Rohan à se joindre au combat. Mais malgré leur courage et leur loyauté, les forces des Hommes ne sont pas de taille à lutter contre les innombrables légions d'ennemis qui s'abattent sur le royaume...
    Chaque victoire se paye d'immenses sacrifices. Malgré ses pertes, la Communauté se jette dans la bataille pour la vie, ses membres faisant tout pour détourner l'attention de Sauron afin de donner à Frodon une chance d'accomplir sa quête.
    Voyageant à travers les terres ennemies, ce dernier doit se reposer sur Sam et Gollum, tandis que l'Anneau continue de le tenter...

    Mon Avis

    Si tu as aimé La Communauté de l'Anneau et Les Deux Tours, tu ne seras pas déçue par Le Retour du Roi : 4h23 d'épopée, de décors époustouflants. 4h23 magiques. Tout comme dans Les Deux Tours, le film repose sur la correspondance entre les combats qui opposent les hommes aux armées de Sauron et le combat intérieur de Frodon le Hobbit, tiraillé entre la force d'attraction de l'anneau et son sens du devoir et de l'amitié. Les scènes de bataille, violentes et spectaculaires, sont comme la traduction du conflit qui habite Frodon, sans cesse tenté de céder à ses pulsions. Le personnage de Gollum, pathétique et décharné, rappelle d'ailleurs sans cesse au spectateur ce qui attend Frodon s'il succombe au pouvoir destructeur de l'anneau. Dans ce Retour du Roi, les éléments d'intrigue mis en place auparavant prennent toute leur ampleur à mesure que le dénouement approche : le voyage de Frodon, Sam et Gollum est aussi captivant que les grandes batailles qui font rage dans la Terre du Milieu. En 4h23 de film, les scènes chargées en émotion sont légion : la beauté de la cité de Minas Tirith rivalise avec la force des scènes de combats gigantesques, qui elles-mêmes font concurrence à des prises de vues époustouflantes... Comme ce moment où les feux du royaume du Gondor sont allumés les uns après les autres dans un mouvement étonnant de fluidité. 11 oscar largement mérité, trilogie à voir absolument, si possible en version longue dont les scènes inédites sont vraiment parfaites et bien incorporées dans les films du maître de l’adaptation des romans de Tolkien: Peter Jackson.

    Note : 10/10

    Bonsoir à l'honneur : " Le Seigneur des anneaux : le retour du roi " (VF/HD : 1080p)

    Bonsoir a l'honneur : " Le Seigneur des anneaux : le retour du roi "

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Américain - Néo-Zélandais
    Date de sortie : 18 décembre 2002 
    Durée : 3h 55min (Version Longue - 1h03min de plus)
    Genre : Fantastique - Aventure
    Réalisateur : Peter Jackson
    Acteurs Stars : Elijah Wood - Sean Astin - Viggo Mortensen
    Note spectateur : 8.7/10 - ( 1 425 658) 

    Synopsis

    Après la mort de Boromir et la disparition de Gandalf, la Communauté s'est scindée en trois. Perdus dans les collines d'Emyn Muil, Frodon et Sam découvrent qu'ils sont suivis par Gollum, une créature versatile corrompue par l'Anneau. Celui-ci promet de conduire les Hobbits jusqu'à la Porte Noire du Mordor. A travers la Terre du Milieu, Aragorn, Legolas et Gimli font route vers le Rohan, le royaume assiégé de Theoden. Cet ancien grand roi, manipulé par l'espion de Saroumane, le sinistre Langue de Serpent, est désormais tombé sous la coupe du malfaisant Magicien. Eowyn, la nièce du Roi, reconnaît en Aragorn un meneur d'hommes. Entretemps, les Hobbits Merry et Pippin, prisonniers des Uruk-hai, se sont échappés et ont découvert dans la mystérieuse Forêt de Fangorn un allié inattendu : Sylvebarbe, gardien des arbres, représentant d'un ancien peuple végétal dont Saroumane a décimé la forêt...

    Mon Avis

     La trilogie de l'anneau continue après un premier opus excellent qui posait les bases de cette merveilleuse épopée. Dans cette suite, les membres de la Communauté se sont séparés mais chacun aura son importance dans la réussite de la mission. Les différents groupes formés vivront des aventures diverses mais chacune sera aussi intéressante que les autres. C'est d'ailleurs en suivant l'un des groupes, celui avec Aragorn, que l'on assistera à l'une des batailles épiques qui ont fait (en partie) la renommée de cette trilogie. La bataille du gouffre de Helm est impressionnante de par sa taille mais aussi par son ambiance. On tremble face à l'immense troupe adverse, on comprend que la lutte semble vaine face à une telle armée. La peur monte parmi les rangs et l'excitation grandit chez le spectateur. La nuit renforce le côté dramatique et terrifiant de cet affrontement. C'est à ce moment que le mot épique prend tout son sens, l'héroïsme des personnages est mis à l'épreuve et leur courage aussi. Comme dans le premier opus, les maquillages et effets spéciaux sont très réussis amplifiant le côté impressionnant et réalisme de la scène. Tout en assurant le spectacle de ce côté, le film ne perd pas de vue les autres personnages qui permettent de faire avancer le récit et faire de nouvelles rencontres comme les Ents et surtout Gollum, cette créature qui jouera un rôle essentiel dans la suite de l'histoire est l'une des autres grandes réussites de ce deuxième film. Grâce à la motion capture et au talent d'Andy Serkis, Gollum prend vie et semble faire partie intégrante du décor alors qu'il a pourtant été rajouté numériquement. Le pouvoir de l'anneau est visible dans ce deuxième volet, son influence sur les personnages grandit et cela est très bien montré. « Le Seigneur des anneaux : les deux tours » est plus impressionnant et imposant que le premier opus mais il n'oublie pas de faire avancer le récit autant que dans le premier film. Cette suite garde les éléments qui avaient fait le succès du précédent film, comme les décors et bien sûr la BO qui est une nouvelle magique, tout en étant plus épique.

    Note : 10/10

    Bonsoir à l'honneur : " Le Seigneur des anneaux : les deux tours " (VF/HD : 1080p)

    Bonsoir a l'honneur : " Le Seigneur des anneaux : les deux tours "

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Américain - Néo-Zélandais
    Date de sortie : 19 décembre 2001 
    Durée : 3h 48min (Version Longue - 57min de plus)
    Genre : Fantastique - Aventure
    Réalisateur : Peter Jackson
    Acteurs Stars : Elijah Wood - Sean Astin - Ian McKellen
    Note spectateur : 8.8/10 - ( 1 591 305) 

    Synopsis

    Dans ce chapitre de la trilogie, le jeune et timide Hobbit, Frodon Sacquet, hérite d'un anneau. Bien loin d'être une simple babiole, il s'agit de l'Anneau Unique, un instrument de pouvoir absolu qui permettrait à Sauron, le Seigneur des ténèbres, de régner sur la Terre du Milieu et de réduire en esclavage ses peuples. À moins que Frodon, aidé d'une Compagnie constituée de Hobbits, d'Hommes, d'un Magicien, d'un Nain, et d'un Elfe, ne parvienne à emporter l'Anneau à travers la Terre du Milieu jusqu'à la Crevasse du Destin, lieu où il a été forgé, et à le détruire pour toujours. Un tel périple signifie s'aventurer très loin en Mordor, les terres du Seigneur des ténèbres, où est rassemblée son armée d'Orques maléfiques... La Compagnie doit non seulement combattre les forces extérieures du mal mais aussi les dissensions internes et l'influence corruptrice qu'exerce l'Anneau lui-même.
    L'issue de l'histoire à venir est intimement liée au sort de la Compagnie.

    Mon Avis

     Un film qui restera gravé à jamais comme l'un des chefs d’œuvres du 7ème art . On plonge dans l'univers de Tolkien avec délectation , Peter Jackson a mis le paquet pour ce film et la future trilogie à venir ! Les décors sont tout simplement magnifique , les costumes sont tout aussi sublimes , avec des acteurs qui tiennent leurs rôles à la perfection . Des scènes de batailles de légende , des personnages attachants , des graphisme et des "orques" , "gobelins" , "uruk-hai", "troll des montagne" vraiment bien fait ! Des films qui durent trois heures et qui ne nous lassent pas en plein milieu sa ne courent pas les rues . La quête de l'anneau ne fait que commencer , et le "précieux" sera mis à rude épreuve ! Alors si vous n'avez pas encore vu ce film ( ce que je doute quand même ! ) , dépêcher vous , il n'est pas trop tard ! Il est temps de céder à l'anneau , et peut-être comme notre ami Gollum vous lâcherez un petit "Mon précieux.." . A voir absolument donc .

    Note : 10/10

    Bonsoir à l'honneur : " Le Seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau " (VF/HD : 1080p)

    Bonsoir a l'honneur : " Le Seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau "

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Américain
    Date de sortie : 20 novembre 2019 
    Durée : 1h 44min
    Genre : Animation - Musical
    Réalisateur : Jennifer Lee - Chris Buck
    Acteurs Stars : Emmylou Homs - Charlotte Hervieux - Dany Boon
    Note spectateur : 7.0/10 - (105 030) 

    Synopsis

    A partir de 3 ans

    Pourquoi Elsa est-elle née avec des pouvoirs magiques ? La jeune fille rêve de l’apprendre, mais la réponse met son royaume en danger. Avec l’aide d’Anna, Kristoff, Olaf et Sven, Elsa entreprend un voyage aussi périlleux qu’extraordinaire. Dans La Reine des neiges, Elsa craignait que ses pouvoirs ne menacent le monde. Dans La Reine des neiges 2, elle espère qu’ils seront assez puissants pour le sauver...

    Mon Avis

     Le premier volet de « La Reine des Neige » fut un succès en salle et un succès commercial notamment grâce aux nombreux produits dérivés. Cette suite cristallisait les attentes des amoureux de Disney Princesse. Alors est-elle à la hauteur des espérances ? Pour être tout à fait honnête j’en attendais pas grand chose car je craignais la mauvaise suite avec une histoire qui n’ayant rien à raconter et qui se serait contentée de « forcer » sur les aspects ayant fait le succès du premier volet. Alors, le film est-il le digne successeur ? D’abord, je dois reconnaitre que j’ai passé un très bon moment devant ce dessin animé. Le côté aventure fonctionne très bien et nous embraque dans cette folle histoire centrée sur l’origine des pouvoirs d’Elsa. L’alchimie entre les personnes fonctionne toujours aussi bien. L’enchaînement des scènes d’action, d’humour et d’émotion est très fluide. J’ai trouvé les personnages d’Elsa et d’Anna bien plus sympathiques et attachants que sur le premier opus. Visuellement, Disney a mis les moyens pour nous proposer un spectacle haut en couleur. Le but est clairement de nous en mettre plein les yeux et de nous embarquer dans ce magnifique voyage. Je regrette néanmoins des chansons omniprésentes qui cassent parfois le rythme sans être toujours utiles (au moins deux d’entre elles sont en trop). Je recommande vivement cette suite qui peut être appréciée des enfants comme des adultes en cette période de Noël.

    Note : 8.5/10

    Bonsoir à l'honneur : " La Reine des Neige 2 " (VF/HD : 1080p)

    Bonsoir a l'honneur : " La Reine des Neiges 2 "

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Français
    Date de sortie : Depuis 2020 - Disponible sur Netflix
    Durée : Part.1 & 2 - 50min environ.

    Synopsis

    Les fous rires se succèdent tandis que Fary évoque son éducation biculturelle, la réputation des Français à l'étranger et son passage remarqué aux Molières.

    Mon Avis

    Humour grinçant mais juste, toujours au top Fary! Un spectacle travaillé, un humour qui dérange, des premières parties au top aussi et ça dans une belle salle, j'adore cet humoriste, en particulier son style et fin originalité. Les vannes étaient excellentes, originales, travaillées, subtiles, des très bonnes chutes. Petit bémol : le rythme était saccadé avec des temps morts durant le show, et on sentait un Fary un peu fatigué. Au final j'ai quand même passé un bon moment car il déploie l'étendue de son talent d'orateur, d'écrivain de la blagues et de sismographe des identités françaises plurielles.

    Note : 7/10

    Extrait du spectacle (VF/HD : 1080p)

    Bonsoir a l'honneur : " Fary - Hexagone "

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire