• Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Britannique
      Date de sortie : 1 octobre 2017 en VOD
    Durée : 1h 30min
    Genre : Science fiction
    Réalisateur : Mauro Borrelli
    Acteurs Stars : Wesley Snipes - Hannah Rose May - RJ Mitte
    Note spectateur : 5.0/10 - (4 003)

    Synopsis

    Un groupe d'amis partent en week-end à la campagne, mais découvrent qu'un chasseur local leur pose problème. Ceci dit, cela n'est rien face à l'invasion extraterrestre qui menace la Terre.

    Mon Avis

    Ce film m'a donné l'impression d'être un préquel du moins, c'est la toute dernière partie qui dévoile enfin quelques éléments qui sont d'ailleurs intrigants qui m'a fait penser ça. Cette dernière est pas mal et laisse entrevoir des choses intéressantes à défaut d'originales seulement cela intervient trop tard pour réellement donner quelque chose d'efficace. Avant tout cela, ce nouveau film de Mauro Borrelli a tout d'un survival assez basique qui commence pourtant bien, mais qui se perd dans quelque chose de très cliché avec une succession de scènes pas très intéressantes malgré le contexte. À part les effets numériques, le film est visuellement pas mal, mais une fois de plus, il n'y a rien qui soit utilisé pour porter cette histoire puisque déjà tout ou presque se passe en forêt et les "extra-terrestre" sont à peine visibles donc ça limite pas mal l'action qu'il pourrait y avoir. Cette série B est moyenne, mais se laisse malgré tout regarder sans déplaisir.

    Note : 4/10

    Bande Annonce : " The Recall " (VO/HD : 720p)

    Bonsoir a l'honneur : " The Recall "

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Américaine
    Date de sortie : (2015) sur Netflix
    Durée : 52 minutes
    Genre : Drame - Policier - Thriller - Biopic
    Réalisateur : Chris Brancato - Eric Newman - Carlo Bernard
    Acteurs Stars : Pedro Pascal - Damián Alcázar - Francisco Denis
    Situation du programme : En production
    Note spectateur : 8.9/10 - (212 574)

    Synopsis

    Loin d’un simple biopic de Pablo Escobar, Narcos retrace la lutte acharnée des États-Unis et de la Colombie contre le cartel de la drogue de Medellín, l’organisation la plus lucrative et impitoyable de l’histoire criminelle moderne. En multipliant les points de vue — policier, politique, judiciaire et personnel — la série dépeint l’essor du trafic de cocaïne et le bras de fer sanglant engagé avec les narcotrafiquants qui contrôlent le marché avec violence et ingéniosité.

    Mon Avis

    Netflix est en train de devenir une valeur sûre lorsqu'il est question de série. Après Daredevil, Marco Polo, Orpan Black, Ozark et bien d'autres... le géant américain a frappé à nouveau avec la série Narcos qui nous raconte la traque menée par des flics américains pour arrêter Pablo Escobar. Tout le monde connaît Escobar et son cartel de Medellin, mais ce qu'on ne sait pas c'est à quel point cet homme a profondément marqué l'histoire de la Colombie et comment une poignée d'hommes à réussi à mettre fin aux rêves du plus grand narcotrafiquant de l'histoire. Et c'est bien cette histoire que les créateurs de Narcos ont choisi de nous montrer. Plus que la vie de Pablo Escobar, les réalisateurs nous font vivre le jeu du chat et de la souris auquel se sont prêtés la police et le colombien. La première saison de Narcos se concentre sur les deux policiers qui ont été chargés de mettre un terme aux activités de Pablo Escobar. Nous suivons donc les aventures de Steve Murphy un agent de la D.E.A qui suit les règles (tout au moins au début) droit dans ses pompes, il devient rapidement obsédé par Escobar et son partenaire Javier Pena, un flic beaucoup moins intègre et qui n'a pas peur de se salir. Ces deux hommes forment un duo efficace mais ils sont bien souvent dépassés par le génie criminel de Pablo Escobar. Si la traque que mène les deux policiers est au cœur de l'intrigue on suit également le roi de la cocaïne et on le voit agrandir son réseau et devenir de plus en plus gourmand. Si le narcotrafiquant implacable est régulièrement mis en scène, les réalisateurs nous montrent également l'homme de famille, proche de sa mère, très amoureux de sa femme et père aimant de deux enfants. Narcos est une série très prenante, tout d'abord par la structure narrative de l'histoire. En intégrant en voix off les pensés de Steve Murphy nous avons l'impression d'être dans sa tête et de sentir sa frustration. Des images d'archives viennent régulièrement s'intégrer à l'histoire ce qui donne par moment un côté documentaire à cette série sans pour autant enlever à l'intrigue ou encore interrompre le rythme. La majorité des dialogues est en espagnol ce qui apporte plus de crédibilité à la série. Enfin, l'acteur qui incarne Pablo Escobar, Wagner Moura est véritablement excellent. Comme beaucoup de gens j'ai découvert cet acteur brésilien et j'en suis devenue fan. Pour finir, Narcos est aussi une peinture de la société colombienne à la fin du XIXème siècle. La politique est très présente dans cette série, de même que l'ingérence des Etats-Unis dans les affaires internes au pays. Les luttes de pouvoir, la puissance des narcotrafiquants, le problème de la corruption, la question de l'extradition, Narcos met en avant tous les sujets chauds qui ont enflammé la Colombie. Cette série m'a dépaysé en m'emmenant sur un continent qu'on ne voit jamais dans les séries. Si par moment j'ai regretté quelques longueurs, tous les épisodes apportent quelques choses à l'intrigue principale, et cette série est particulièrement bien rythmée.

    Note : 17.5/20

    Bande Annonce : " Narcos '' (VF/HD : 1080p)

    Bonsoir a l'honneur : " Narcos "

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Caractéristiques

    Origine du divertissement : Américain
      Date de sortie : 1 avril 2015
    Durée : 2h 17min
    Genre : Action
    Réalisateur : James Wan
    Acteurs Stars : Vin Diesel - Paul Walker - Jason Statham
    Note spectateur : 7.2/10 - (309 838)

    Synopsis

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

    Dominic Toretto et sa "famille" doivent faire face à Deckard Shaw, bien décidé à se venger de la mort de son frère.

    Mon Avis

    Le 30 novembre 2013, Paul Walker décède à l’âge de 40 ans dans un accident de voiture à quelques semaines de la fin du tournage de Fast & Furious 7. Sa disparition est une véritable tragédie qui n’est pas sans rappeler le destin d’un certain James Dean, mais constitue également un coup dur pour James Wan (Saw, Insidious, Conjuring…), à la tête de son premier film pour la franchise. Le réalisateur et toute l’équipe déterminés à finir le film et à rendre hommage à Paul Walker, ne se laissent pas démonter. Les deux frères de ce dernier sont engagés comme doublures, le budget réactualisé, le scénario partiellement réécrit et la sortie du film repoussée d’un an. Résultat ? James Wan n’a rien à envier à Justin Lin, metteur en scène des trois derniers volets. Ce septième épisode est l’un des meilleurs de la saga. Gros bolides en furie, BO qui dépote, scènes d’action extraordinaires… on retrouve tous les éléments qui ont fait le succès de Fast & Furious. On frôle parfois l’absurde mais qu’importe devant tant de perfection technique. Certaines séquences et cascades défient les lois de la physique et coupent le souffle.

    Note : 9/10

    Bande Annonce : " Fast & Furious 7 " (VF/HD : 1080p)

    Bonsoir a l'honneur : " Fast & Furious 7 "

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire